Nous voilà en 2023, c’est l’occasion de se fixer des objectifs pour son business. C’est la raison pour laquelle je partage avec toi aujourd’hui, les erreurs à ne pas faire quand il s’agit de fixer les objectifs si on veut réellement les atteindre.

Erreur numéro 1 : fixer des objectifs qui ne s’inscrivent pas dans une vue d’ensemble.

Je ne sais pas si tu l’as déjà fait. De mon côté, j’ai eu pour habitude de juste me fixer des objectifs sans me demander l’intention derrière. En fait, je fixais des objectifs sans avoir pris le temps de clarifier ma vision.

Tu as dû entendre cette phrase un million de fois déjà mais c’est un bon rappel quand même. On s’éparpille et on tourne en rond facilement lorsqu’on n’a pas de clarté sur ce qu’on veut vraiment.

Quand je réfléchis et que je clarifie ma vision pour mon business, la réponse qui vient répond à la question  : à quoi ressemblerait mon business idéal ? 

Je trouve que c’est un exercice super puissant car on a tellement la tête dans le guidon qu’on n’arrive plus à prendre du recul. Et prendre le temps de réfléchir à l’image de notre futur business permet justement de prendre un peu de hauteur et de se poser les bonnes questions.

Peut-être que tu te dis, je ne sais déjà pas de quoi demain sera fait alors comment veux-tu que je me projette dans le futur ? 

Il ne s’agit pas non plus de réfléchir à quoi ressemblerait ton business dans 25 ans. Tu peux te poser et imaginer d’ici 3 ans, où tu serais avec ton entreprise : ce n’est ni trop loin ni trop proche. 

Erreur numéro 2 : fixer des objectifs aspirationnels uniquement

Tu as choisi ta destination, super ! Maintenant, tu passes à la partie itinéraire aka tes objectifs.

J’aime bien voir mes objectifs comme des itinéraires car je sais que je pourrai changer d’itinéraire en cours de route quand je sais que les résultats ne sont pas à la hauteur de mes attentes. En plus, cela me permet aussi d’apprécier le voyage tout en ayant ma destination en vue.

A cette étape, une fois ma vision clarifiée, je me penche sur mon premier checkpoint c’est à dire mes objectifs annuels.

Et avant, j’avais tendance à me fixer des objectifs uniquement aspirationnel  du type comme le chiffre d’affaires sauf que ça ne marche pas : je n’avais pas le contrôle de l’output.

Alors maintenant, quand je me fixe un objectif aspirationnel, je l’accompagne toujours d’objectifs actionnables que je peux contrôler.

A chaque objectif aspirationnel que je me fixe, je me pose toujours la question : quelles actions je pourrai faire pour être sûre d’atteindre ses objectifs.

Pour l’objectif financier, si je veux atteindre 50 000 euros cette année par exemple, je vais me demander quelles actions je pourrais mettre en place pour réaliser 50 000 euros ? Cela va donner quelque chose comme : 

  • préparer un plan promotionnel de vente de mes offres.
  • m’assurer d’avoir 3 appels découvertes par mois en contactant 5 personnes par semaines

Erreur numéro 3 : se concentrer uniquement sur l’aspect financier et négliger les autres aspects de son business

C’est vrai que l’objectif financier est important, l’argent est le nerf de la guerre qui plus est, la raison pour laquelle les entreprises ferment c’est le manque de cash.

Mais notre entreprise est composée de plusieurs éléments comme le marketing, les offres qu’on va proposer, l’administratif, nous-même, qui permettent finalement l’atteinte des objectifs financiers.

Donc, quand tu vas réfléchir à tes objectifs pour 2023, pense à bien catégoriser par :

  • objectif financier
  • objectif visibilité
  • objectif engagement
  • objectif conversion
  • objectif interne (ce que je pourrai améliorer dans mon business, qui pourrait m’aider, etc.)
  • objectif personnel (les jours off que je vais prendre, les vacances, etc.) parce que ce ne sont pas les résultats financiers qui nous permettront de dire que nous avons un business au service de notre vie, ce sont les petits pas que nous faisons aujourd’hui.

Bonus : Ne pas prioriser correctement

On a beau avoir une vision et des objectifs clairs, si on ne priorise pas, rien ne changera au final. 

Et tu vois, j’ai dû apprendre cette leçon à la dure l’année dernière, et pourtant je le répète toujours à mes clients.

La vérité c’est que selon la taille de ton entreprise et la quantité de ressources à ta disposition, tu ne pourras pas tout faire en même temps. Donc quand tu vas commencer à transformer des objectifs en vrai plan d’actions, commence par l’essentiel : qu’est-ce qui doit être fait en premier et qui permettrait de faire les suivants plus facilement ?

Si tu as besoin d’aider pour clarifier la prochaine étape de ton expansion, n’hésite pas à me contacter, je facilite des sessions de planification stratégique et j’ai des créneaux disponible ce mois-ci.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>